• Une belle carrière...

     

    img_1292 - copie

    Elève à l'Ecole Charles Dullin, puis au Théâtre National Populaire dirigé par Jean Vilar, il débute à la Comédie de l'Est dirigée par Hubert Gignoux, puis à la Comédie de Saint Etienne dirigée par Jean Dasté. On le voit ensuite chez Roger Planchon à Villeurbanne, ou pendant cinq ans il interprète Gogol, Bretch, Gatti, Marlowe, Shakespeare, Goldoni, Dumas, Molière et Planchon.

                De retour à Paris il joue Le Vicaire (de R. Hochuth)au théâtrede l'Athénée sous la direction de Peter Brook, Les trois Sœurs de Tchékhov, avec André Barsac au théâtre Hébertot, La Mort d'un commis voyageur d'Arthur Miller, au théâtre de la Commune d'Aubervilliers, Le Marchand de glaces est passé d'Eugène O'neill, L'instruction de Peter Weiss.

                On le voit dans Le vison voyageur de Ray Cooney, La Polka de Patrick Modiano, La main passe de Feydeau,Amadeus de Peter Schaffer, Balzac de Félicien Marceau, Le Tube de Françoise Dorin, Un yaourt pour deux de Françis Blanche, Pour cent briques t'as plus rien de Didier Kaminka, Par-delà les marronniers de Jean-Michel Ribes, Les marchands de gloire de Pagnol, Le veilleur de nuit de Sacha Guitry, Double mixte de Ray Cooney, Les fiancés de Loches de Feydeau, Un chapeau de paille d'Italie de Labiche, Le gobe-douille, After-show, L'eau en poudre de Roland Dubillard, Leçons de français pour étudiants américains, La jeune fille à marier d'Eugène Ionesco.

                Il a également interprété Adamov, Beaumarchais, Dürrenmatt, Foissy, Christopher Franck, Grumberg, Marivaux et Hugo, ainsi que Bouchaud dans le Gros oiseau.

                Au cinéma on l'a vu dans La vie de château, Les mariés de l'an II de Jean-Paul Rappeneau, Le roi de cœur, Les caprices de Marie, l'incorrigible et On a volé la cuisse de Jupiter de Philippe de Broca, Alexandre le bienheureux d'Yves Robert, Sérieux comme le plaisir de Robert Benayoun, Made in U.S.A. de Jean-Luc Godard,

    Polar de Jacques Bral, Nuit d'ivresse de Bernard Nauer, Le voleur de Louis Malle, Frantic de Roman Polanski et tant d'autres.

    A la télévision, il fut l'inoubliable inspecteur Flambard dans Vidocq de Marcel Bluwal et on se souvient aussi de lui dans La vie et la passion de Dodin-Bouffant de Tyborowski, Zola de Stellio Lorenzi, Thérèse Humbert de Marcel Bluwal, Offenbach de Michel Boisrond, sans compter les séries " Au théâtre ce soir " et les dramatiques d'Yves Boisset, Pierre Cavassilas, Jean-Marie Coldefy, Jean-Pierre Decourt, Maurice Frydland, Abder Isker, René Lucot, Jean Prat, Palace de Jean-Michel Ribes, Patron sur mesure  de Stéphane Clavier, Signé Picpus de Jacques Fansten, L’Oncle de Russie de Françis Girod etc…

    Une belle carrière…

     

    Extrait de " l'Avant – Scène Théâtre "

     

    *********************


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :